Renseignement : 06 70 72 60 61

Règlement

Règlement

Millevaches Monédières Raidlight Trail 2018

Samedi 21 avril 2018

Règlement de l’épreuve

Version 06/11/2017

ARTICLE 1 : ORGANISATION

Le trail « Le Millevaches Monédières Raidlight Trail» (MMRT) est organisé par l’association loi 1901 « BUGEAT TREIGNAC Athlétisme » créée en 1989. BUGEAT TREIGNAC Athlétisme est un club local du club Corrèze Athlé affilié à la FFA. Son siège est à Bugeat (19)

Il est conseillé de consulter notre site internet pour tous les détails pratiques : http://mmrt.fr

ARTICLE 2.  ÉPREUVE ET PARCOURS

4 parcours sont proposés se déroulant en milieu naturel, empruntant des sentiers de randonnée et des portions hors pistes sur des propriétés privées.

  • Chaque course se déroule en une seule étape, à allure libre et un temps limité et donne lieu à un classement hormis la marche nordique.
  • Une randonnée est également organisée et ne donne pas lieu à un classement ; elle est limitée à 50 personnes.

Les courses :

  • Trail
  • Trail de 46 km et 2200 m de D+ environ qui amènera les concurrents au travers d’un parcours très vallonné et technique à travers le massif des Monédières, de Treignac à Bugeat. À partir d’espoir.
  • Trail court de 21 km et 900 m de D+ environ qui proposera un parcours un peu plus abordable avec des paysages naturels magnifiques.  A partir de junior.
  • Boucle de 10 km  autour de Bugeat. A partir de cadet

 

  • Marche Nordique

Elle emprunte les parcours de 21 et 10 km selon les mêmes modalités que les trails. Cependant, aucun classement ne sera établi.

  • Randonnée Casse-croute

Une randonnée de 10 km au départ de Pérols avec découverte du patrimoine et visite des Moulins de Razel (pause casse-croûte sous abri).

ARTICLE 3. LES INSCRIPTIONS

Les inscriptions se feront :

  • Par courrier : le bulletin est téléchargeable sur le site du club,
  • Sur place, la veille ou le jour de la course (cf art 6),
  • par internet sur la plateforme de notre partenaire Raidlight, sur le site myoutdoorbox.com

Toutes les inscriptions seront visibles sur la plateforme du partenaire Raidlight, celles par courrier le seront après leur saisie par l’organisation.

Une inscription ne sera jugée valable que si le dossier est complet (paiement, certificat médical ou licence reconnus par la FFA). La validité des certificats et licences fournis sera affichée sur le site internet de la plateforme d’inscription. Il appartiendra à chaque inscrit, tant par courrier que par internet, de s’assurer que le libellé « dossier complet » soit bien présent en face de son nom.

ARTICLE 4. CONDITION D’ADMISSION DES CONCURRENTS

Le MMRT est ouvert à tous, hommes ou femmes, licenciés ou non. L’âge minimum de participation varie suivant l’épreuve (cf article 2).

Le MMRT est réservé aux coureurs entraînés, en très bonne condition physique et aptes à courir seuls pendant plusieurs heures d’affilée sur des sentiers de moyenne montagne parfois escarpés, et dans des conditions qui peuvent être rendues difficiles par les conditions météorologiques.

Nous rappelons que les mineurs restent sous l’entière responsabilité des parents ou de leurs représentants et doivent fournir une autorisation parentale lors des inscriptions.

Un certificat médical de non contre-indication de la pratique de la course à pied en compétition ou de l’athlétisme en compétition, délivré moins d’un an avant la date de l’épreuve (ou sa photocopie certifiée conforme), ou bien une licence sportive reconnue par la FFA saison 2016-2017 compétition (mentionnant un certificat médical compétition) seront exigés pour participer à l’épreuve.

> CERTIFICAT MEDICAL

Ci-après un extrait du règlement 2016. Il ne se substitue pas au règlement officiel de la FFA, qui doit être consulté sur le site de la FFA www.athle.fr :

Conformément à l’article 231-2-1 du code du sport, toute participation à une compétition est soumise à la présentation obligatoire par les participants à l’organisateur :

  • d’une licence Athlé Compétition, Athlé Entreprise, Athlé Running ou d’un « Pass’ J’aime Courir », délivrés par la FFA, en cours de validité à la date de la manifestation ;

ou d’une licence sportive, en cours de validité à la date de la manifestation, délivrée par une fédération uniquement agréée(liste disponible sur http://www.sports.gouv.fr/index/acteurs-du-sport/lesfederations/liste-des-federations-sportives-2742 ),sur laquelle doit apparaître, par tous moyens, la non contre indication à la pratique de l’Athlétisme en compétition ou de la course à pied en compétition ;

  • ou d’une licence compétition délivrée par la FFCO, la FFPM ou la FF Tri, en cours de validité à la date de la manifestation ;
  • ou d’une licence délivrée par l’UNSS ou l’UGSEL, en cours de validité à la date de la manifestation, et dans la mesure où l’engagement est valablement réalisé par l’établissement scolaire ou l’association sportive scolaire ;
  • ou d’un certificat médical de non contre-indication à la pratique de l’Athlétisme en compétition ou de la course à pied en compétition, datant de moins de un an à la date de la compétition, ou de sa copie. Aucun autre document ne peut être accepté pour attester de la possession du certificat médical.

L’organisateur conservera, selon le cas, la trace de la licence présentée (numéro et fédération de délivrance), l’original ou la copie du certificat, pour la durée du délai de prescription (10 ans).

  • Les participants étrangers sont tenus de fournir un certificat médical de non contre-indication à la pratique de l’athlétisme ou de la course à pied en compétition, même s’ils sont détenteurs d’une licence compétition émise par une fédération affiliée à l’IAAF. Ce certificat doit être rédigé en langue française, daté, signé et permettre l’authentification du médecin, que ce dernier soit ou non établi sur le territoire national. S’il n’est pas rédigé en langue française, il doit être fourni une traduction en français.

Avant le départ de la compétition, l’organisateur doit donc être en possession :

x Pour les licenciés de la FFA (Licence Athlé Compétition, Licence Athlé Entreprise et Licence Athlé Running) : d’un bulletin d’inscription avec numéro de licence et année d’obtention (saison en cours). x Pour les titulaires d’un Pass’ running : d’un bulletin d’inscription avec le numéro de Pass’ running en cours de validité.

x Pour les licenciés d’une fédération uniquement agréée (hors UNSS et UGSEL) : photocopie de la licence délivrée pour la saison en cours faisant apparaître par tous moyens la mention non contre indication à la pratique de l’Athlétisme en compétition ou de la course à pied en compétition et d’un bulletin d’inscription.

x Pour les titulaires d’une licence délivrée par la FFTri, la FFCO ou la FFPM pour la saison en cours : d’un bulletin d’inscription avec la photocopie de la licence en cours.

x Pour les titulaires d’une licence délivrée par l’UNSS ou UGSEL pour l’année en cours : d’un bulletin d’inscription avec la photocopie de la carte licence et l’engagement réalisé par l’établissement scolaire ou la fédération ou association sportive.

x Pour les autres participants ou pour les étrangers  : d’un bulletin d’inscription auquel est annexé le certificat médical de non contre-indication à la pratique de l’athlétisme en compétition ou de la course à pied en compétition ou sa photocopie (l’attention des participants doit être attirée sur le fait qu’ils doivent en ce cas pouvoir présenter l’original à toute réquisition de l’autorité judiciaire).

 

Le Ministère chargé des Sports a précisé qu’il ressort tant des dispositions législatives que des débats parlementaires « que les déclarations sur l’honneur ne peuvent plus désormais être acceptées par les organisateurs à la place des certificats médicaux ». Ces documents sont conservés par l’organisateur. Aucun autre document ne peut permettre d’attester de la présentation du certificat médical. Les justificatifs de certificat médical doivent être conservés pendant une période suffisante pour répondre à toute mise en cause suite à un dommage survenu au cours de l’épreuve (pour information, le délai de prescription pour un dommage corporel est de 10 ans). Conformément à l’article L. 331-1 du Code du Sport, tout organisateur doit se conformer aux règles techniques et de sécurité édictées par la fédération.

 

A noter que la licence FFA « santé loisir » ne permet pas de prendre part à une compétition chronométrée, et que les certificats médicaux portant des mentions autres que « course à pied en compétition » ou « athlétisme en compétition » ne sont pas valables, par exemple « trail en compétition », « marathon en compétition » etc.. ne sont pas valables.

 

ARTICLE 5. DROITS D’INSCRIPTION

Le montant de l’inscription est :

  • 45 km 22 €,
  • 21 km  20 €,
  • 21 km marche nordique 10 €
  • 10 km 15 €
  • 10 km marche nordique 8 €
  • Rando Casse-croute 10 €
  • Navette 2 €

repas d’après course (+animation musicale) : 14 €. Ils doivent être réservés lors de l’inscription. Le nombre est  limité à 250, il est donc possible que des inscriptions repas soient impossibles. Cette information figurera sur le site internet du trail www.mmrt.fr

Il est également possible de réserver des repas d’après course supplémentaires (accompagnants par exemple). Sur place, les repas supplémentaires ne seront vendus que dans la limite des repas commandés par l’organisation.

ARTICLE 6.  RETRAIT DES DOSSARDS et INSCRIPTIONS SUR PLACE

Il sera possible exclusivement au Foyer rural de Bugeat

  • Le vendredi de 14H à 19H,
  • le samedi de 7H30 à 13 H

Par ailleurs, il ne sera pas possible de retirer son dossard sur les lieu de départ de Pradines ou de Treignac.

ARTICLE 7. NAVETTES

Des navettes seront mises en place pour acheminer des coureurs depuis Bugeat jusqu’aux lieux de départ. Elles sont en nombre limité !

  • A 9H pour le départ à 10H de Treignac
  • A 10H30  pour le départ à 13H de Pradines

Une voiture de l’organisation  rapatriera les affaires déposées au départ vers le lieu d’arrivée. Des sacs seront disponibles au retrait des dossards

ARTICLE 8.  DEPARTS

  • A 10 H à Treignac (au vieux pont) pour le 45 km
  • A 11 H à Bugeat pour la rando casse-croûte
  • A 12 H à Pradines pour le 21 km Marche Nordique
  • A 13 H à Pradines pour le trail de 21 km
  • A 14 H à Bugeat pour le trail de 10 km et la Marche Nordique 10 km

ARTICLE 9.  ARRIVEES

Toutes les arrivées ont lieu à Bugeat place de l’Église

ARTICLE 10. RAVITAILLEMENTS

Plusieurs ravitaillements seront proposés (eau, boisson sucrée et nourriture). Il appartiendra cependant à chaque concurrent d’avoir sa propre réserve en barres ou poudres énergétiques lesquelles ne sont pas fournies par l’organisation.

Attention : pour des raisons écologiques (gaspillage de plastique), il n’y aura pas de gobelets plastiques sur les ravitaillements. Il appartient à chaque coureur de porter une éco-tasse ou équivalent pour se ravitailler en liquide.

 

ARTICLE 11.  BALISAGE

Le balisage sera assuré autant que faire se peut avec des panneaux et de la rubalise biodégradable et/ou une bombe de marquage dégradable.

Sur les rares portions ouvertes à la circulation, le concurrent devra se conformer au code de la route. Les coureurs n’ont pas priorité sur les voitures sur les voies publiques. Des signaleurs seront aux points jugés les plus problématiques.

Des serre files seront présents pour sécuriser la course. Ils assureront également le débalisage systématique au fur et à mesure de leur progression.

ARTICLE 12.  BARRIERES HORAIRES

Pour le 45 km une barrière horaire est fixée à 13H40 à Pradines et 16H25 à Ambiaud. Les coureurs qui n’auront pas atteint ces lieux avant ces limites ne figureront pas au classement. Ils seront mis hors course, et rapatriés par l’organisation à Bugeat.

Tout participant arrivant après 18H ne sera pas classé. Pour des raisons d’assurance, de couverture médicale et d’organisation, le chrono et les ravitos d’arrivée seront désinstallés à 18 heures.

ARTICLE 13.  SANITAIRES, DOUCHES

Des vestiaires avec douches seront à la disposition des concurrents à l’Espace 1000 Sources à Bugeat.

Des sanitaires sont utilisables sur les aires de départ (nombre restreint) et d’arrivée.

ARTICLE 14. CONDITIONS GÉNÉRALES

Le MMRT se déroulera en conformité avec le présent règlement, celui de la FFA et des courses hors stade. Les règles auxquelles on doit de conformer sont celles édictées par la FFA, délégataire ministérielle pour les trails. Ces règles font l’objet d’un document spécifique « réglementation des manifestations hors stade »,  téléchargeable sur le site de la FFA www.athle.fr rubrique « fédérations /organisateurs »

Tous les concurrents s’engagent à se soumettre à ces règlements par le seul fait de leur inscription et par la signature du bulletin d’inscription, et dégagent la responsabilité des organisateurs pour tout incident ou accident pouvant survenir du fait du non respect de ces règlements.

L’acceptation de ce règlement est un préalable incontournable à la participation au MMRT. Il sera demandé à chaque participant de signer son bulletin d’inscription pour indiquer qu’il accepte ce règlement (en cochant la case prévue à cet effet lors de son inscription par internet, ou sur le bulletin d’inscription courrier).

Par ailleurs, chaque concurrent doit formellement être très respectueux de l’environnement, d’autant que la plupart des parcours s’effectuent dans un parc naturel régional. Ne rien jeter sur les chemins sous peine de disqualification.

Il est interdit de suivre les coureurs à moto, vélo ou autre moyen. Ravitaillement hors zone non autorisé.

Les bâtons sont autorisés, sauf les 200 premiers mètres du parcours.

L’organisateur se réserve le droit de modifier le parcours ou les horaires de départ suivant les conditions climatiques, voire d’annuler les épreuves prévues, sans remboursement possible.

ARTICLE 15. POSTES DE CONTROLE

Des postes de contrôle permettront de guider et de vérifier que les coureurs font le parcours sur lequel ils sont inscrits. Il ne sera pas possible d’être classé en cas de changement de parcours une fois le dossard délivré.

ARTICLE 16. SECURITE

Une équipe de sécurité sera composée de

  • Un médecin
  • Secouristes de l’ADPC. Ils sont installés à Pradines. Le médecin n’interviendra qu’en cas de nécessité sur appel.

Les secouristes peuvent arrêter un concurrent dans le cas où ils jugent que celui-ci n’est pas en mesure de poursuivre sans risque pour sa santé ou sa vie, en lui enlevant son dossard.

  • L’ADRASEC (Radios amateurs de la Protection Civile) qui assurera la couverture radio de tout le parcours et préviendra les secours.

 

ARTICLE 17. EQUIPEMENT NECESSAIRE

Durant les courses, chaque concurrent doit obligatoirement être en possession d’un sac à dos adapté au trail ou équivalent (par exemple porte-bidons), d’une réserve d’eau, d’une paire de chaussures adaptée au trail, d’une réserve alimentaire, d’un couvre chef, d’un vêtement imperméable et coupe vent, d’une couverture de survie, d’un sifflet.  Des vêtements de sport chauds (bonnet, gants, collants) pourront être utiles, et pourront être fortement recommandés par l’organisation si la météo l’exige.

Un concurrent non muni de ces accessoires peut se voir refuser de prendre le départ par le comité de course. Il appartient à chaque coureur de vérifier le bon fonctionnement de son matériel.

ARTICLE 18. ABANDON

En cas d’accident d’un concurrent, il est obligatoire que les autres concurrents lui portent secours, et préviennent l’organisation.

Si les conditions météo, l’état physique ou le mauvais comportement d’un concurrent l’exigent, les serre files, l’équipe médicale, et/ou le comité de course ont tout pouvoir pour contraindre un concurrent à l’abandon, ou de l’exclure de la course.

En cas d’abandon, le coureur doit remettre son dossard à l’arrivée, ou prévenir un poste de contrôle. Si un concurrent ne prévient pas de son abandon, et que l’organisation procède à des recherches, des poursuites judiciaires pourront être engagées à son encontre pour le remboursement des frais occasionnés.

Nous rappelons que les serre files cheminent sur le parcours de sorte qu’ils ne doublent jamais un concurrent. Cela ne veut pas dire qu’ils suivent de près le dernier concurrent. Ils ne sont pas là pour aider tel ou tel, ils sont sur le parcours simplement pour s’assurer que personne n’a de problème en toute fin de peloton. Par ailleurs, si un concurrent fait fausse route en ne suivant pas le balisage, si il persiste alors qu’il ne voit plus de rubalise, le serre file peut ne pas s’apercevoir de l’erreur du concurrent (à plus forte raison si le concurrent n’était pas à la fin du peloton). Par ce fait le concurrent qui se serait égaré pourra se trouver derrière le serre file si il revient plus tard sur le parcours, qui sera de plus débalisé !. Ce cas est impossible à résoudre.

Un téléphone portable est très utile dans ce cas là.

ARTICLE 19. ASSURANCE

  • L’épreuve est couverte par une assurance responsabilité civile FFA en ce qui concerne l’organisation et la couverture des organisateurs et des bénévoles. Cette assurance ne couvre pas les risques pour chaque concurrent.
  • Les organisateurs rappellent aux concurrents l’intérêt qu’ils ont à souscrire une assurance personnelle, couvrant les dommages corporels auxquels leur pratique sportive peut les exposer (article L. 321-4 du code du sport).

ARTICLE 20 – ANNULATION D’UNE INSCRIPTION

Si l’annulation est demandée 3 semaines avant l’épreuve soit avant le 31 mars 2017, l’inscription et les frais de réservation de repas seront remboursés sur (présentation d’un justificatif valable), du montant engagé moins 2 euros de frais.

Si l’annulation est demandée entre le 1 et 19 avril 2017, 50% du montant engagé seront remboursés sur (présentation d’un justificatif valable)

Passé le 20 avril 2014, aucun remboursement ne sera possible car les frais auront été engagés par l’organisation (sécurité, commande des repas et des ravitos, etc…).

L’organisation se réserve le droit de considérer si un certificat est recevable ou non.

ARTICLE 21. CLASSEMENT ET RECOMPENSES

Sur chaque épreuve (sauf marche nordique et randonnée) un classement chronométrique sera fait par catégorie et scratch. Les premiers de chaque catégorie seront récompensés (nombre variant suivant les courses)

Chaque coureur (21 et 45 km) recevra au retrait des dossards un accessoire technique. Le détail sera publié sur notre site internet (non contractuel).

Des lots seront tirés au sort à l’issue de la remise des prix.

ARTICLE 22 – CHALLENGE

Le MMRT fait partie du challenge Régional des courses en Nature.

Le règlement de ce challenge est disponible sur le site internet de la FFA : http://limousin.athle.com/asp.net/espaces.html/html.aspx?id=31015

 ARTICLE 23 – JURY D’EPREUVE

Il se compose :

  • du directeur de course
  • d’un représentant de la CDCHS (si présent)
  • de trois personnes du bureau du club
  • et toute personne choisie pour ses compétences par le directeur de course

Le jury est habilité à prendre toutes décisions pour le bon déroulement de la course, et à statuer dans le délai compatible avec les impératifs de la course sur toutes les réclamations formulées durant l’épreuve. Les décisions sont sans appel.

ARTICLE 24 – DROIT A L’IMAGE, CONFIDENTIALITE

Des photographes ou des vidéastes agréés par l’organisation pourront être présents sur la course pour faire des reportages ou des vidéos à titre promotionnel et non commercialisées. Les images ne seront utilisées que dans ce cadre strict.

Tout concurrent renonce expressément à se prévaloir du droit à l’image durant l’épreuve, comme il renonce à tout recours à l’encontre de l’organisateur et de ses partenaires agréés pour l’utilisation faite de son image dans le cadre convenu.

ARTICLE 25 – RÉGLEMENT PAR DÉFAUT

Ce règlement est établi en fonction des règlements FFA et Préfecture connus à ce jour. Si la réglementation devait changer, nous serions tenus de l’appliquer et de changer le règlement et l’organisation du MMRT pour tenir compte des éventuelles nouveautés. Pour tout point non prévu dans ce règlement, le comité de courses statuera sur la décision à prendre.

DU FAIT DE SON ENGAGEMENT Le concurrent reconnait avoir pris connaissance et accepté le présent règlement et donne à l’organisation un pouvoir tacite pour utiliser toutes photos ou image le représentant. A tout moment, l’organisation se réserve le droit de modifier le parcours ou les horaires des épreuves. Elle se réserve également le droit d’annuler une épreuve pour tous motifs qui mettraient la vie du coureur en danger ou en tous cas de force majeure. En cas d’annulation de l’épreuve pour force majeure, aucun droit d’inscription ou autres frais ne peuvent être remboursés

Le bureau de Bugeat Treignac Athlétisme